Des huitres dans les fonds marins

La pêche à pied interdite dans la Presqu’île de La Baule et le Pays de Retz

By Erwan

Jeudi 15 juin, la Loire-Atlantique a prolongé l’interdiction de pêche à pied au nord de l’estuaire de la Loire. C’était après la découverte d’une bactérie.

De nouvelles analyses ont été effectuées le jeudi 15 juin. Ils ne sont pas encourageants. Les algues toxiques continuent d’être présentes le long de la côte atlantique. La préfecture de Loire-Atlantique a donc décidé, par arrêté, d’étendre cette interdiction.

L’aire géographique concernée s’étend de la baie de Pont-Mahé à la pointe Saint-Gildas, en passant par la presqu’île de Guérande, Saint-Nazaire, Saint-Brevin-les-Pins, jusqu’à Moutiers-en-Retz.

La découverte, comme c’est courant, de substances toxiques remonte au 30 mai. La préfecture de Loire Atlantique met en garde contre cette interdiction après la prolifération de la dinophyse une algue qui produit des toxines qui provoquent des troubles digestifs chez les consommateurs de coquillages. Les symptômes cliniques sont la diarrhée, des vomissements et des douleurs abdominales. Ces symptômes peuvent survenir entre une demi-heure et quatre heures après avoir mangé des mollusques contaminés. >>

A lire également :   Où se Defouler à Nantes ?

Laisser un commentaire