des immeubles en construction avec des grues

Département 44 : baisse de 35% des permis de construire

By Loic

Le département 44, qui comprend la Loire-Atlantique, a enregistré une baisse de 35% des permis de construire en 2023, par rapport à l’année précédente. Cette baisse est significative et s’explique par plusieurs facteurs, dont la hausse des prix de l’immobilier, les difficultés d’accès au crédit et les changements de réglementation.

Hausse des prix de l’immobilier

Le principal facteur expliquant la baisse des permis de construire est la hausse des prix de l’immobilier. Le département 44 est l’un des plus chers de France, et les prix ont augmenté de manière significative ces dernières années. Cette hausse rend l’acquisition d’un logement plus difficile, ce qui réduit la demande de construction.

Difficultés d’accès au crédit

Les difficultés d’accès au crédit immobilier sont également un facteur important. Les taux d’intérêt ont augmenté ces derniers mois, ce qui rend le remboursement des prêts plus coûteux. Cela dissuade les ménages de contracter un prêt pour financer un projet de construction.

Changements de réglementation

Enfin, les changements de réglementation ont également un impact sur la construction. La loi Climat et Résilience, adoptée en 2021, impose de nouvelles normes de construction plus strictes. Ces normes augmentent le coût de la construction, ce qui peut dissuader les promoteurs de lancer de nouveaux projets.

Conséquences de la baisse des permis de construire

La baisse des permis de construire a plusieurs conséquences. Elle peut entraîner une pénurie de logements, ce qui peut faire augmenter les prix. Elle peut également avoir un impact sur l’emploi, car le secteur de la construction emploie de nombreux salariés.

A lire également :   Flamingo Box, vente de colis perdus ou non réclamés : Qui veut être mon associé

Les acteurs du secteur de la construction s’inquiètent

La baisse des permis de construire est une source d’inquiétude pour les acteurs du secteur de la construction. Ils craignent que cette tendance ne se prolonge et n’entraîne une pénurie de logements.

Une maison en pierre avec une pelouse

Les élus locaux appellent à des mesures pour soutenir la construction

Les élus locaux, notamment les maires, sont également préoccupés par la baisse des permis de construire. Ils appellent à des mesures pour soutenir la construction, notamment des aides à l’accession à la propriété et des mesures pour faciliter la construction.

Des solutions possibles pour relancer la construction

Il existe plusieurs solutions possibles pour relancer la construction. Une solution serait de réduire les prix de l’immobilier, ce qui pourrait être fait par un allègement des taxes foncières ou par une augmentation de l’offre de logements. Une autre solution serait de faciliter l’accès au crédit, ce qui pourrait être fait par une baisse des taux d’intérêt ou par une augmentation des plafonds de prêts. Enfin, il serait possible de simplifier la réglementation de la construction, ce qui pourrait réduire le coût de la construction.

Perspectives

Il est difficile de dire si la baisse des permis de construire est un phénomène temporaire ou durable. La hausse des prix de l’immobilier et les difficultés d’accès au crédit pourraient continuer à peser sur la construction. Cependant, les changements de réglementation pourraient également contribuer à une reprise de la construction, car ils favorisent la construction de logements plus durables.

La baisse des permis de construire est un phénomène préoccupant, qui pourrait avoir des conséquences négatives sur l’économie et le logement. Il est important de surveiller l’évolution de cette tendance pour comprendre ses causes et ses conséquences.

Laisser un commentaire