vue des tribunes du stade de la Beaujoire

FC Nantes : l’OM et le LOSC voudraient Ludovic Blas

By Erwan

Ludovic dispose d’un bon de sortie valide et intéresse donc plusieurs écuries européennes. Mise à jour rapide sur le statut des personnes concernées.

RMC Sport affirme que Rennes aurait approché les Renseignements pour s’attacher les services de Ludovic. RMC Sport révèle que Bruno Genesio du SRFC a un penchant particulier pour le profil de Ludovic Blas. « Les Bretons ont besoin d’un attaquant avec la polyvalence pour jouer dans la bonne zone, ce que Ludovic peut faire », rapporte le média.

Rennes est la première équipe à bouger sur ce dossier, mais de nombreux autres clubs ont également manifesté leur intérêt pour le profil de l’ancien de l’EA Guingamp. L’Equipe informe que des clubs de l’OM LOSC en Allemagne et en Espagne ainsi que des clubs anglais aimeraient tenter de recruter le numéro 10 des Canaries.

L’Équipe nous informe que le FC Nantes va débourser 15 millions pour un transfert. C’est le même montant que Ludovic était sur le point de signer à Lille pour 15 millions d’euros l’année dernière. Il s’agit d’un ajout important pour les Nantais, qui avaient précédemment acquis les services de l’ancien Guingamp dans le cadre d’une transaction d’une valeur d’environ 5 000 000 d’euros.

Nantes réclame 15 millions d’euros pour Ludovic Blas

Ludovic blas a été proposé par Nantes comme indemnité de transfert afin de se débarrasser de lui. Les petits papiers de Rennes sont pleins de ses histoires.

Ludovic blas devrait être le troisième joueur à quitter Nantes, après Alban lafont ou Moïse Simon. Résultat rare de la saison réussie des Canaries, Blas aurait reçu un billet pour le départ. De plus, le contrat avec le milieu de terrain s’étend jusqu’en 2024. Nantes n’est pas prêt à prendre le risque qu’il parte libre l’été prochain. C’est pourquoi une vente est attendue dans ce mercato. L’Equipe affirme que l’équipe générale de Nantes aurait besoin de près de 15 millions d’euros pour libérer l’ancien joueur de Guingamp.

A lire également :   Abandon du Yello Park du stade de la Beaujoire du FC Nantes

Laisser un commentaire