Figolu, une production relocalisé près de Nantes

By Erwan

La relocalisation de la production des célèbres biscuits Figolu près de Nantes marque une étape clé pour Mondelez International. Cet investissement de 10 millions d’euros à La Haye-Fouassière souligne l’importance de se reconnecter avec les racines et le savoir-faire locaux, tout en répondant à des défis économiques contemporains.

À travers cette décision, Mondelez ne renforce pas seulement son engagement envers la Loire-Atlantique, mais illustre également une volonté de pérenniser l’emploi et de valoriser l’industrie biscuitière française.

Un Retour aux Origines Chargé de Promesses

La Haye-Fouassière, Nouveau Berceau des Figolu

Dans une annonce qui résonne comme un retour aux sources, la production des célèbres biscuits Figolu, jusqu’alors réalisée au Royaume-Uni, va être relocalisée près de Nantes, à La Haye-Fouassière. Ce déménagement s’inscrit dans une stratégie plus large de réorganisation industrielle mise en œuvre par Mondelez International, le géant américain de l’agroalimentaire, propriétaire de la marque LU depuis 2007. Ce choix de relocalisation n’est pas anodin ; il marque un engagement fort envers la région de Loire-Atlantique, berceau historique de la marque, tout en répondant à des impératifs économiques et stratégiques majeurs.

Une Décision Économique et Stratégique

Face à un contexte inflationniste global, Mondelez a décidé de recentrer sa production de biscuits secs, notamment celle des Figolu, sur le site de La Haye-Fouassière. Cette décision est le fruit d’une réflexion profonde sur l’efficacité de la production et les coûts associés, notamment comparés à ceux de l’usine de Château-Thierry dans l’Aisne, dont la fermeture est programmée. Roberto Gambaccini, directeur industriel France pour Mondelez, souligne que « la production à Château-Thierry coûte en moyenne deux fois plus cher que nos autres sites dans le reste de l’Europe, sans perspective d’amélioration ».

Un Investissement Majeur pour l’Avenir

Mondelez n’a pas lésiné sur les moyens pour assurer le succès de cette relocalisation. Un investissement de 10 millions d’euros est prévu pour l’installation d’une nouvelle ligne de production et d’une nouvelle ligne de conditionnement à La Haye-Fouassière. Cette initiative vise non seulement à moderniser l’outil de production mais aussi à créer de l’emploi, avec 27 nouveaux postes annoncés à l’horizon mi-2026.

A lire également :   Nantes, pas dans les huit départements où on a les meilleurs salaires

Des Répercussions Socio-Économiques Significatives

Un Impact sur l’Emploi et l’Industrie Locaux

La fermeture de l’usine de Château-Thierry et le transfert de ses activités vers La Haye-Fouassière ne sont pas sans conséquences pour les salariés concernés. Toutefois, Mondelez a fait savoir que les nouveaux postes créés seraient proposés en priorité aux collaborateurs de Château-Thierry, offrant ainsi une lueur d’espoir pour ces derniers. Ce geste témoigne d’une volonté de maintenir l’emploi et de valoriser les compétences au sein du groupe.

Une Dynamique Positive pour la Loire-Atlantique

Le choix de La Haye-Fouassière comme site de relocalisation des Figolu est également un signe fort de la confiance de Mondelez dans le potentiel industriel et économique de la région de Loire-Atlantique. Cet investissement s’ajoute à ceux réalisés ces dernières années et confirme l’importance du tissu industriel local dans la stratégie globale du groupe.

Les Figolu : Plus qu’un Biscuit, un Symbole

Une Histoire Riche, Un Avenir Prometteur

Lancés en 1961 à Nantes, les Figolu ont traversé les décennies, évoluant au gré des goûts et des tendances. Après un moment de flottement et une transformation en « Figolu La Barre », la marque a su écouter ses consommateurs, aboutissant au retour des sablés originaux tant appréciés. Ce nouvel épisode dans l’histoire des Figolu, marqué par leur relocalisation, est une preuve supplémentaire de l’attachement de Mondelez à ses racines et à ses valeurs.

Un Engagement envers la France et ses Terroirs

La relocalisation de la production des Figolu en Loire-Atlantique est une illustration concrète de l’engagement de Mondelez envers la France. En maintenant le volume global de production sur le territoire français, le groupe montre sa confiance en l’industrie locale et son désir de contribuer positivement à l’économie nationale.

Vers Un Nouvel Horizon pour les Biscuits Figolu

Un Futur Construit sur des Bases Solides

La relocalisation de la production des Figolu est plus qu’une simple opération industrielle ; elle est le symbole d’un renouveau, d’une volonté de se réinventer tout en restant fidèle à des valeurs d’authenticité et de qualité. Avec cet investissement significatif et la création d’emplois, Mondelez pose les jalons d’un avenir prometteur pour les Figolu, pour La Haye-Fouassière, et plus largement pour l’industrie biscuitière française.

La Haye-Fouassière, Nouveau Cœur Battant des Figolu

La décision de Mondelez de relocaliser la production des Figolu en Loire-Atlantique est un vibrant hommage à l’histoire de la marque et un signal fort de son ancrage dans le patrimoine culinaire français. En choisissant La Haye-Fouassière, Mondelez ne se contente pas de revenir aux origines géographiques des Figolu ; elle insuffle une nouvelle vie à cette légende de la biscuiterie, promettant de belles pages à écrire dans les années à venir.

Laisser un commentaire