Le prix du tabac augmente plus en Corse qu’en Loire-Atlantique. Pourquoi ?

By Erwan

La hausse des prix du tabac en Corse, plus marquée qu’en Loire-Atlantique, s’explique par un historique statut fiscal dérogatoire datant de l’époque napoléonienne. Ce rattrapage fiscal vise à aligner les tarifs corses sur ceux de la France métropolitaine d’ici 2025, suscitant des inquiétudes économiques parmi les buralistes et des enjeux de santé publique.

Contexte Historique : Une Fiscalité Tabac Particulière en Corse

La différence notable dans l’augmentation des prix du tabac entre la Corse et la France métropolitaine, en particulier la Loire-Atlantique, trouve ses racines dans un statut fiscal historique. Un décret de Napoléon Bonaparte en 1811 a instauré un prix du tabac 25 % moins cher en Corse que dans l’Hexagone. Ce statut fiscal dérogatoire a résulté en un manque à gagner annuel significatif pour l’État et a eu des conséquences notables sur la santé publique en Corse. Selon un rapport de l’Inspection générale des finances (IGF) de 2018, les décès par cancer du poumon y sont de 25,7 % plus importants qu’en France continentale​​.

Le Processus de Rattrapage Fiscal

Pour pallier cette situation, un projet de loi de finances en 2020 a mis en place un rattrapage fiscal progressif visant à harmoniser les tarifs du tabac en Corse avec ceux de la France métropolitaine. D’ici 2025, les prix sur l’Île seront encore 5% inférieurs à ceux pratiqués en France continentale, mais le processus de rattrapage est déjà en cours​​.

A lire également :   Aéroport de Nantes Atlantique : travaux sur les pistes réalisés de nuit

Conséquences Économiques et Sociales

Cette augmentation a provoqué le mécontentement des buralistes corses. José Olivia, président des buralistes de Corse, a exprimé des inquiétudes quant à l’impact de cette hausse sur l’équilibre économique de nombreuses familles. Les buralistes craignent une catastrophe économique et ont demandé des mesures comme un moratoire sur la fiscalité pour atténuer l’impact de ces augmentations​​.

Une Mesure de Santé Publique

Malgré l’impact économique, cette harmonisation fiscale s’inscrit dans une démarche plus large de lutte contre le tabagisme. En alignant les prix avec ceux de la France continentale, l’objectif est également de réduire la consommation de tabac et ses effets nocifs sur la santé publique.

Perspectives Futures

À terme, cette mesure vise à établir une équité fiscale et sanitaire entre la Corse et le reste de la France. Toutefois, il est essentiel de trouver un équilibre entre les impératifs de santé publique et les réalités économiques locales, notamment pour les buralistes corses qui se retrouvent au cœur de cette transition.

En conclusion, la hausse des prix du tabac en Corse est le résultat d’une correction historique longtemps attendue. Bien qu’elle soit justifiée par des enjeux de santé publique et d’équité fiscale, elle soulève des défis économiques et sociaux significatifs qui nécessitent une attention particulière.

Laisser un commentaire