Un Hydropote empaillé

L’hydropote ou « cerf vampire » : un animal insolite et méconnu, présent près de Nantes

By Erwan

L’hydropote est un animal insolite et méconnu de la famille des cervidés. Pourtant présent en France et pas très loin de Nantes, il est parfois surnommé le « cerf vampire ». Découverte.

Un cervidé originaire d’Asie

L’hydropote (Hydropotes inermis) est un petit cervidé originaire d’Asie de l’Est (Chine, Corée). Celui-ci a la particularité d’être le seul de sa famille à ne porter aucun bois.

« Hydro » signifie l’eau et « potes » les pieds. Ce nom vient du fait qu’il vit dans des zones humides où il se nourrit de végétaux aquatiques. Cela explique aussi pourquoi [l’hydropote](www.mnhn.fr/fr/hydropote#:~:text=L’hydropote%20(%C2%AB%20hydro%20%C2%BB,bien%20d’%C3%AElot%20en%20%C3%AElot.) est aussi appelé cerf d’eau, chevreuil des marais ou cerf vampire.

Un « cerf vampire » présent en France

En France, une petite population d’hydropotes serait présente au sud de Limoges par suite de l’abandon d’un parc privé dans les années 1960. On peut aussi retrouver ce petit cervidé très craintif dans la Réserve zoologique de la Haute-Touche, à 3 heures de voiture de Nantes.

Le mâle possède deux grandes canines apparentes et descendantes, utilisées pendant les combats, d’où son surnom de cerf vampire. Ces canines sont en effet semblables à deux impressionnants crocs mesurant jusqu’à 10 cm. Elles sont tenues librement dans leur cavité, leurs mouvements étant contrôlés par les muscles faciaux. Le mâle peut les tirer vers l’arrière lorsqu’il mange.

Les femelles possèdent aussi des canines de ce type, mais beaucoup plus courtes.

L’hydropote est donc un animal insolite et pourtant visible en France, pas très loin de Nantes. Pour tous les passionnés des animaux, le parc Planète Sauvage propose aussi des matinées immersives pour petits et grands !

A lire également :   Jardin extraordinaire de Nantes : un oasis dans dans Nantes

1 réflexion au sujet de « L’hydropote ou « cerf vampire » : un animal insolite et méconnu, présent près de Nantes »

  1. 1- Celui-ci a la particularité d’être le seul de sa famille à ne porter aucun bois.
    Faux, c’est le cas aussi du muntjac…. L’élaphose a quant à lui des bois minuscules complètement cachés par un toupet de poils.

    2- « Hydro » signifie l’eau et « potes » les pieds. Ce nom vient du fait qu’il vit dans des zones humides où il se nourrit de végétaux aquatiques. 
    Faux, cela signifie : « Qui boit de l’eau ». Même si c’est contre-intuitif, car normal, « potes » n’est pas à confobdre avec « podes ». Sans doute la première vision de cet animal, par son découvreur (inventeur) a été d’un sujet en train de boire.

    Répondre

Laisser un commentaire