Motos, voitures et camions passent leurs derniers instants dans le centre de Nantes. Le centre de Nantes est destiné à devenir le paradis des piétons et des cyclistes.

Table des matières

Dans le centre-ville de Nantes, la voiture perd du terrain face aux piétons.

Nantes Métropole vise, d’ici 2030, à travers son plan de relocalisation urbaine, à atteindre 30% d’espace dans le centre-ville de Nantes dédié à la marche.

Nantes Métropole invite le public à participer à une consultation liée à l’urbanisation, qui se déroulera du 12 juin 2023 au 21 juillet 2023. Nantes Métropole proposera de nouvelles zones piétonnes, et des zones à circulation limitée( ZFR), aux habitants.

Nouvelles zones piétonnes

Plusieurs domaines modifient leur façon de se déplacer. Tout véhicule motorisé ne sera plus autorisé sur le pont Saint-Mihiel. Le pont, situé entre la place Chateaubriand et la place de la Bonde est un exemple d’approche plus respectueuse de l’environnement.

Le réaménagement de plusieurs autres quartiers vise à augmenter la marche, le vélo et les transports en commun. Nantes Métropole entend piétonniser à la fois le Quai des Versailles et l’Hôtel de Ville avant fin 2024. Avant 2025, le Joffre Henri IV, le Secteur Cathédrale sud, et les Jardindes plantes seront également piétonniers.

Nantes Métropole, depuis 2020, a connu une augmentation de près de 15% de la marche ou du vélo.

La marche et le vélo sont donc la priorité pour l’avenir. Simon Citeau précise qu’une étude menée par Nantes Métropole aurait envisagé un projet souterrain avec une mise en place du métro d’ici 15-20 ans.