Pourquoi la Vendée s’appelle la Vendée ?

By Erwan

La Vendée est un département français dont le nom intrigue souvent par son origine et ses significations. La réponse à cette question plonge dans l’histoire ancienne et la linguistique, révélant des aspects fascinants de la région et de sa rivière éponyme.

Les racines celtiques de la Vendée

L’étymologie du nom

L’une des hypothèses principales quant à l’origine du nom « Vendée » se trouve dans les racines celtiques de la région. Le mot « Vendée » dériverait du gaulois « Vindeda », signifiant « la blanche » ou « l’heureuse ». Cette dénomination pourrait avoir été attribuée en raison de l’aspect clair et limpide de la rivière, ou peut-être en raison de la prospérité de ses environs.

Les Celtes, présents en Gaule bien avant l’arrivée des Romains, avaient l’habitude de nommer les lieux en fonction de leurs caractéristiques naturelles ou spirituelles. Ainsi, une rivière éclatante de blancheur et apportant richesse et bonheur à ses riverains pourrait fort bien avoir été appelée « Vindeda ».

La transformation phonétique

Au fil des siècles, le nom « Vindeda » a subi des transformations phonétiques. Comme souvent dans l’évolution des langues, les sons se sont simplifiés et adaptés aux habitudes de prononciation locales. « Vindeda » est ainsi devenu « Venden », puis « Vendée ».

Cette évolution linguistique est courante dans l’histoire des toponymes, où les noms se modifient sous l’influence des dialectes et des migrations de population.

Où se trouve la Vendée ?

La référence géographique de la Vendée

Le « chemin d’eau »

Une autre hypothèse étymologique met en avant le rôle géographique de la rivière Vendée. Le nom pourrait provenir du mot celtique « uindos », signifiant « chemin d’eau » ou « cours d’eau ». Cette hypothèse souligne l’importance de la rivière comme voie de communication essentielle dans la région.

Avant le développement des routes et des chemins de fer, les rivières étaient les principales artères de transport, facilitant le commerce et les déplacements. La rivière Vendée, en tant que cours d’eau majeur, aurait ainsi donné son nom à la région qu’elle traverse.

L’évolution du nom et son adoption officielle

Le choix du nom pour le département

Lors de la création des départements français en 1790, la question du nom s’est posée. Le département, qui faisait partie de l’ancienne province du Poitou, devait être renommé selon une caractéristique géographique significative.

A lire également :   Nantes, le Grand T devient Mixt après sa fusion

Trois rivières principales traversaient la région : la Vendée, le Grand Lay et le Petit Lay. Après délibération, la rivière Vendée a été choisie pour nommer le nouveau département. Il est intéressant de noter que les appellations « les Deux-Lays » pour les deux autres rivières ont été écartées pour éviter des jeux de mots moqueurs.

Une période tumultueuse : la « Vengé »

Pendant la période de la Terreur (1793-1795), le département de la Vendée a été brièvement renommé « Vengé ». Cette appellation reflétait le contexte révolutionnaire turbulent de l’époque. Le terme « Vengé » aurait été hérité du surnom du bourreau maniant la guillotine, surnommé « le vengeur », et aurait été donné par la Convention montagnarde.

Ce changement de nom, bien que temporaire, montre l’impact des événements historiques sur l’identité régionale.

La création des départements français

Une réorganisation nécessaire

La création des départements français en 1789 par l’Assemblée nationale constituante a marqué une réorganisation majeure du territoire français. L’objectif était de redistribuer les droits et de faciliter la gouvernance locale.

Les départements ont été nommés en fonction de leurs caractéristiques géographiques principales, comme les montagnes, les rivières ou les fleuves, ainsi que leur position géographique. Cette réorganisation a permis de créer des unités administratives plus homogènes et mieux adaptées à la gestion moderne.

La division du Poitou

La Vendée faisait à l’origine partie de la province du Poitou, aux côtés des Deux-Sèvres et de la Vienne. Lors de la réorganisation du territoire français, il a été jugé que la superficie du Poitou était trop grande pour être gérée efficacement. La province a donc été divisée, et le département de la Vendée a été formé, prenant son nom de la rivière éponyme.

Pourquoi aller en vacances en Vendée ?

Tableau récapitulatif

PériodeNom de la VendéeOrigine et explication
CeltiqueVindeda« La blanche » ou « l’heureuse »
EvolutionVendenTransformation phonétique
ModerneVendéeNom du département depuis 1790
TerreurVengéRenommé temporairement pendant la Révolution

Partagez votre avis

Que pensez-vous de l’histoire du nom de la Vendée ? Partagez vos réflexions et anecdotes dans les commentaires ci-dessous !

FAQ

Quelles sont les principales hypothèses sur l’origine du nom « Vendée » ?

L’origine du nom « Vendée » est liée à la rivière éponyme. Les deux principales hypothèses sont : le dérivé gaulois « Vindeda » signifiant « la blanche » ou « l’heureuse », et le celtique « uindos » signifiant « chemin d’eau ».

Pourquoi la Vendée a-t-elle été renommée « Vengé » ?

Pendant la Terreur (1793-1795), le département a été brièvement renommé « Vengé » en référence au contexte révolutionnaire et au surnom du bourreau maniant la guillotine.

Comment le nom « Vendée » a-t-il été choisi pour le département ?

En 1790, lors de la création des départements français, la rivière Vendée a été choisie pour nommer le nouveau département, préférant éviter des noms susceptibles de moqueries comme « les Deux-Lays ».

Laisser un commentaire